Méthode préparation physique Kettlebell - Stages Paris, La Baule, Guérande

KETTLEBELL : « LA » Méthode d’entrainement complète

En quoi les Kettlebells, ses effets et particularités sont elles autres qu’une préparation physique  » classique » ? En quoi ses utilisations peuvent elles vous intéresser et vous servir ? Que vous soyez une personne qui reprend une activité après un long temps d’arrêt ou un pratiquant confirmé ( toutes disciplines confondus), ou encore quel plus dans une pratique d’Art de Combat le Kettlebell peut il vous apporter ?

Stage de préparation physique organisé sur la plage de La Baule (Presqu'île de Guérande)

Je vais vous présenter à travers cet article, ses origines, ses particularités et les résultantes de son utilisation que je suis amené à constater lors des stages de préparation physique que j’organise à Paris, La Baule et Guérande essentiellement.

Origine

Le nom kettlebell (certains disent la) apparait pour la première fois dans un dictionnaire russe en 1704. Présenté en occident (USA) par P.Tsatsouline ancien des Spensnaz, ceux-ci ont été adoptés par de nombreux corps militaires (Navy seal, F.B.I, Pompiers, Marines…) et sont adoptés par de plus en plus de sportifs de différents horizons; Boxe, MMA, Natation, Fitness, Basket…

Particularités du Kettlebell

Par sa forme ronde à fond plat, sa poignée solidaire et le dé centrage de son centre de gravité, le Kettlebbel permet la réalisation de mouvements précis et particuliers. Sa principale originalité est de solliciter globalement et de manières optimales nos chaines musculaires ainsi que de stimuler notre système nerveux.

Vous trouverez ci dessous un tableau démontrant les actions et zones d’impact d’un entrainement aux Kettlebells. Je précise que l’optimisation de l’utilisation des Kettlebells ne dépend en aucune façon du poids utilisé !

Ce n’est pas parce que vous travaillez lourd que vous travaillez bien !!! Selon l’exercice il est conseillé de changer de poids et il est évident que ce sont les particularités de la personne (âge, conditions physiques, fréquences d’entrainement…) qui vont définir le poids de travail.

Vous pouvez constater que l’entrainement en Kettlebell couvre tous les effets recherchés de la pratique physique – je pourrai dire que le Kettlebell est « un tout en un » –

Quels sont ses autres plus ?

  • ne demande aucune installation
  • coût faible et durée de vie longue
  • peut se faire n’importe où (extérieur, intérieur)
  • séance courte
  • large gamme de poids
  • peut s’utiliser de 15 à 75 ans…

Quels sont ses inconvénients ?

Comme tout « outil » celui ci demande une maitrise certaine pour être efficient, il convient donc de pratiquer dans un premier temps sous la houlette d’un enseignant confirmé ! Selon l’exercice pratiqué le poids du Kettlebell est multiplié par 3 ou 5 !!!

  • risque de blessures ligamentaires
  • déchirures musculaires

Personnellement, durant mes années de pratique du Kettlebell je ne me suis jamais blessé et aucun de mes élèves n’a eu à subir une quelconque blessure.

Quels résultats sur le mental et sur le système hormonal ?

Nous avons vu là les effets physiques de la pratique du Kettlebell, je vais maintenant vous présenter les résultats sur le mental et sur le système hormonal.

Effets sur le mental

  • L’activité physique à de façon globale un effet stimulant, antidépresseur et épanouissant.

Effets sur le système hormonal

L’activité physique stimule la libération de certaines hormones et régule la production d’autres. Quelques exemples sont présentés ci-dessous.

  • Les hormones de la glande thyroïde, « thermostat » et régulatrice du métabolisme énergétique, sont stimulées
  • L’activité physique stimule la production de l’hormone du stress (adrénaline) et celle de l’humeur (sérotonine) et permet de réguler le sommeil
  • Grand consommateur de sucre et par son effet hypoglycémiant, l’activité physique réduit les besoins en insuline. Ceci est intéressant en particulier chez les personnes diabétiques insulinodépendantes
  • Hormones sexuelles et libido, l’activité physique modérée serait plutôt stimulante voire régulatrice…

Exemples de différentes pratiques du Kettlebell

En tant qu’enseignant je me trouve à entrainer différents types de pratiquants, en voici trois qui définissent bien la pluralité des Kettlebells.

Céline, 42 ans, mère de 3 enfants, vie professionnelle bien remplie

Ayant une vie assez prise elle ne peut faire deux cours par semaine ni s’inscrire en club, donc je lui fait des programmes de Kettlebells courts (20 mn max) à réaliser deux fois par semaine au moment choisi. Ces 20 mn lui permettent de de mettre en route toutes les filières énergétiques et de développer ses capacités physique. Ces 20 mn suffisent car le travail est intense avec peu de temps de récupération.

Je la vois une fois par semaine, le cours se décompose en général de la façon suivante:

  • échauffement
  • kettlebell ( 15 – 20 mn )
  • boxe
  • streching
  • exercices respiratoires

Alain, 65 ans, grands problèmes de santé

Il convient dans son cas de travailler très léger en faisant des séries courtes/moyennes avec de grandes plages de repos. Ses entrainements ont pour objectifs de

  • conserver un tonus musculaire
  • garder une capacité de coordination de mouvements
  • stimuler le système hormonal

La pratique du Kettlebell intervient pour lui en complément d’un travail à la Canne.

Pierre, 32 ans, sportif confirmé pratiquant la boxe

Sportif confirmé d’une trentaine d’année, intègre dans son entrainement (Boxe) la pratique du Kettlebell. La particularité d’un travail en chaine musculaire est un plus pour lui car les effets sont directement ressentis ( contrairement à un entrainement « classique » où les groupes musculaires sont travaillés de façon isolés et où il faut ajouter un travail cardio) ainsi il peut développer ses capacités sans que cela empiète sur son entrainement spécifique.

Vous pourrez voir sur ce film un programme spécifique Art de Combat.

Voici sa composition:

  • 5 mn de corde à sauter
  • 5 rounds de :
    • 2 mn esquives avec kettlebell
    • 20 swings
  • les 5 rounds à réaliser sans pause.
  • Finir avec 5 mn de corde…

Pour conclure je confirme que le Kettlebell est un praticable d’entrainement qui remplit ses missions et de part ses particularités s’adresse à toutes et tous ! Mais il doit être appris sous la direction de personnes compétentes, seule condition pour une pratique sans risque…

À vous de jouer ! Ne laisser pas passer cette chance !

About the Author

Fondateur de GENTLEMAN BOXING, Jean Philippe Lagarde Pelissier est enseignant en Art de Combat, préparateur Physique, entraineur et Formateur Kettlebell et adepte du Surya Namaskar.

Leave a Reply 0 comments

Leave a Reply: